logo-mini

Pilates & Respiration

Pilates & Respiration

La respiration, « la première action de la vie, et la dernière » comme le prétendait Joseph Pilates, nous oxygène, purifie et nous redonne vitalité. Elle a un pouvoir non seulement sur l’état de notre corps mais aussi sur celui de notre esprit, étant capable de nous apporter du bien-être ou tout au contraire, en amplifiant en nous bien des tensions. 

Elle nous accompagne et conditionne notre vie, mais bien trop souvent elle reste anéantie au simple acte de l’inspire et de l’expire dont nous sommes si peu conscients durant nos journées chargées en activités, en stress et en anxiété. Et pourtant, chaque variation de sa qualité entraine des modifications considérables sur les points physiques et émotionnels sans mentionner l’aspect spirituel qui modifie son ampleur et dont la sagesse orientale nous est aussi révélée. 

Le mot esprit vient du latin « spiritus » qui signifie souffle, vent. 

« L’esprit est le souffle de la vie et le souffle est l’esprit de la vie». Via notre respiration nous créons un lien universel avec le monde et influençons ainsi l’interprétation de nos expériences écrit Brian Alger dans son article « Breath: The Spirit of Life » que je vous invite vivement à découvrir sur: http://exploring-life.ca/breath-spirit-of-life/

Comment Joseph Pilates voyait-il alors la respiration ?

Doté d’une capacité extraordinaire d’observation, ce passionné et « scientifique » inné, a passé sa vie à étudier l’anatomie et le fonctionnement de l’être humain. Ses activités physiques étant très variées (musculation, ski alpin, boxe, escrime, plongée et yoga) l’ont naturellement amené vers une pleine conscience du souffle et comment il se déploie durant nos occupations quotidiennes et sportives.

Il s’est convaincu que la qualité de notre respiration nous enseigne le soin que nous prenons de nous mêmes. En offrant une attention consciente et sensible à notre souffle nous parvenons non seulement à améliorer l’état de notre santé physique mais également à développer ces capacités essentielles que sont l’attention, la concentration, la compréhension, la clarté, la créativité et la vitalité. 

Grâce au travail effectué sur son souffle Joseph Pilates a pu se libérer de l’asthme qui l’oppressait durant son enfance. La respiration est devenu ainsi le pilier le plus important de son « système d’exercices » nommé « Contrology »*. Chaque mouvement qu’il a composé est ainsi accompagné d’un inspire et d’un expire « conscient et volontaire » respectant une célérité, une profondeur et un rythme naturel. Et tout cela à travers sa plus profonde conviction, celle indispensable de  développer le corps et l’esprit conjointement.

Breathometer

Ce qui est intéressant de noter, c’est que Joseph Pilates n’a jamais vraiment développé de « technique respiratoire » proprement dite ou de formule selon laquelle on doit respirer. Il considérait que l’engagement des muscles du « powerhouse » (muscles du centre du corps, principalement les abdominaux) pendant tout mouvement entrainerait automatiquement un souffle approprié. De ce fait il mettait plutôt l’accent sur une habilité à contrôler son réflexe respiratoire, à le rallonger ou le raccourcir selon besoin et de l’utiliser autant qu’une force motrice pour guider chaque mouvement. Il insistait sur une expiration complète qui permettait à son tour une inspiration plus profonde (comme « un soufflet » disait Mary Bowen son étudiante). « Expulsez chaque atome d’air impur de vos poumons, tout comme vous essoriez chaque goutte d’eau d’un tissu mouillé » indiquait il. Mais finalement le plus préoccupant pour lui était de maintenir simplement une respiration fluide et continue vu que nous avons tous tendance à la retenir à la moindre contrainte.

Par la suite ce sont bien des étudiants de Joseph Pilates qui ont amené plus des détails et ont étoffé davantage sa méthode. Son élève, Ron Fletcher a été le créateur de « percussive breathing » où le son de la respiration engendrait une sorte de « drummer » permettant de donner non seulement une forme et un véritable rythme aux gestes mais aussi d’augmenter considérablement la capacité pulmonaire “Be extravagant with your breathing and come fully alive” Ron Fletcher (voir: Ron’s Clock by Ron).

De nos jours, dans le Pilates nous parlons de « La respiration thoracique latérale (et dorsale) » impliquant l’expansion de la cage thoracique sur le côté et dans le dos (en évitant le mouvement excessif des épaules). Les abdominaux sont amenés progressivement vers « l’intérieur » à l’expire et maintenus contractés à l’inspire.

Pilates - Respiration thoracique latérale et dorsale

C’est un modèle respiratoire garantissant une meilleure protection de votre corps en mouvement (surtout de votre colonne vertébrale) avec une meilleure dynamique et de ce fait une performance accrue. Il permet de solliciter l’ensemble de vos muscles profonds (posturaux) ainsi que de développer un plus grand degré dans la précision du geste. Cette respiration appelée parfois « tridimensionnelle » influence positivement la santé du dos (par ex. en cas des scolioses) et apporte un bénéfice indéniable aux personnes atteintes de difficultés respiratoires, asthmatiques.

La « respiration thoracique Pilates » diffère de la respiration « ventrale ou diaphragmatique » appliquée par ex. dans la pratique du Yoga, de la Sophrologie et des divers techniques de relaxation où le but est plutôt d’instaurer une détente musculaire.

Suite à mes recherches sur Internet (sites francophones) je constate qu’il n’est pas évident de trouver de bonnes explications avec une vidéo claire et intelligible. 

Dans ce contexte, la présentation des principes de base du Pilates contemporain avec la respiration thoracique latérale, me semble mieux illustrée sur le site de Stott Pilates où vous trouvez aussi un vaste choix de DVD’s. Voici le lien utile: http://www.merrithew.com/stott-pilates/warmup/fr/principles/respiration

Si vous êtes un-e débutant-e en Pilates, cette simple vidéo d’OCRPilates, vous amènera également « en douceur » vers le mode respiratoire du Pilates contemporain à travers ses éclaircissements et ses exercices très accessibles.

Sachez qu’il y aura encore d’autres précisions à apprendre que celles regroupées dans cette vidéo. Surtout pour affiner ce type de respiration à l’ensemble de votre corps et l’adapter ainsi à vos propres capacités (positionnement du dos, lien avec abdominaux/plancher pelvien, maintien des épaules etc).

Mais ce qui sera le plus important au début de votre apprentissage c’est que vous preniez conscience et ressentiez la forme de votre propre souffle afin de pouvoir l’adapter car c’est seulement à travers cette condition que vous parviendrez à progresser.

Convaincue que la respiration participe à nous libérer de ce qui nous entrave ou nuit à notre épanouissement personnel, je la défie souvent et cela également via différentes activités hors du Pilates, comme par ex. le Yoga, le chant, la méthode Feldenkrais, la danse, le jogging…

Et vous, comment vivez-vous donc votre respiration… ?

En restant à votre écoute,

Zofia

* “Contrology” est appelé actuellement – La Méthode Pilates.


Un commentaire